Un week-end à Bourges

Classé dans : Horizons lointains, Miam ! | 4

Bourges

 

Étant historienne de l’art de formation, j’avais évidemment déjà entendu parler de Bourges qui fut capitale de France pendant la guerre de 100 ans. Je savais également qu’on trouvait à Bourges une importante cathédrale. Je savais même qui était Jacques Cœur

Et pourtant !

 

Bourges et le Berry ont été pour moi une délicieuse surprise que je voudrais vous faire partager car cette région vaut la peine qu’on s’y arrête. Pour une étape au centre de l’hexagone ou pour plusieurs jours.

 

Berry

 

Le Berry était une province administrative de l’ancien régime. Il correspond maintenant aux départements du Cher et de l’Indre. Un territoire riche, accueillant et très diversifié.

Le pays berrichon est rural, alternant collines, vignobles et châteaux.

L’histoire de Bourges est ancienne et débute avec un peuple d’origine celte qui s’installa dans les marais, les Bituriges. Il s’en est ensuite passé des choses ! 40.000 personnes ont péri ici dans l’assaut de la cité par les régions romaines. La première croisade passa également par là. C’est aussi ici que le roi Charles VII s’était installé avant de reconquérir le royaume avec l’aide de Jeanne d’Arc.

Bourges

 

Peu étendu, le centre historique de Bourges se découvre facilement à pied. Si vous êtes venus en voiture, laissez la bien sur un parking et partez gambader.

En 1487, un incendie ravagea plus d’un tiers de la ville. Un grand chantier de reconstruction sera entamé suite à cet événement et aujourd’hui ce sont 430 maisons en pan de bois que l’on croise au fil de la promenade ! Le chemin des vieux remparts, la rue Bourbonnoux, la rue d’Auron, des ruelles et des escaliers ! Inutile de vous dire que pour moi qui adore me perdre dans les petites rues, j’étais ravie !

Bourges

Bourges

Bourges

 

Le clou du spectacle est Cathédrale Saint Étienne, particulièrement grandiose. Et pourtant j’en ai vu des églises ! Ce n’est pas pour rien qu’elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco !

Bourges

Bourges

Commencée en 1195, à cheval sur le rempart gallo-romain, sa construction est basée sur un plan sans transept. Si l’extérieur est impressionnant avec sa haute tour et ses larges portails sculptés que dire de sa majestueuse élévation intérieure !

Bourges

Les vitraux vieux de plusieurs siècles (entre les XIIIe et XVIIe) sont remarquables. Il ne faut pas non plus manquer l’horloge astronomique construite en 1424 à l’occasion du baptême de Louis XI.

La crypte qui correspond à la partie la plus ancienne de l’édifice est également visitable.

Les environs de la cathédrale ont gardé un aspect assez moyenâgeux. On peut donc admirer la grange aux dîmes, la maison de Bienaymé Georges mais aussi l’ancien archevêché et ses jardins.

 

S’il y a bien un personnage que l’on retrouve partout à Bourges, c’est Jacques Cœur. Grand argentier du roi, il a laissé sa marque et la visite de son palais est un incontournable. Un bel exemple d’architecture gothique civile construit au milieu du XVe siècle.

Bourges

Bourges

Bourges

L’architecture est magnifique mais prenez le temps d’observer les plafonds et les détails. Ce bel hôtel particulier est plein de surprises. Et inspirons nous de sa devise : « A vaillants cœurs, rien d’impossible ».

 

De nombreux musées sont également accessibles à Bourges comme le Musée du Berry, le Musée des Arts décoratifs ou le Musée Estève par exemple. Souvent gratuits, ils ont parfois élu domicile dans de superbes bâtiments.

 

Mais le paradis insoupçonné de Bourges se situe dans les marais. Je n’y ai pas croisé beaucoup de touristes alors que j’y ai flâné plusieurs heures. Cette vaste zone de 135ha n’est pourtant pas très éloignée du centre. Dommage pour eux ! 🙂

Bourges

Bourges

Bourges

Bourges

Bourges

Bourges

Les marais sont traversés de voies navigables et d’allées de toutes tailles qu’il est agréable d’arpenter à pied ou à vélo. Des parcelles individuelles y sont cultivées amoureusement. On en compterait pas moins de 1500 !

 

Dans le coin…

La route Jacques Cœur (encore lui) fut la première route historique de France. Elle traverse le département du nord au sur en égrainant tel un chapelet villages historiques, châteaux et monuments.

carte2016

 

Une des façons de découvrir ces sites est de participer à l’opération « Crime au château » : un sorte de cluedo grandeur nature mêlé à une visite classique. J’ai eu la chance d’y participer au Château de Meillant où le marquis jouait son propre rôle. Mention spéciale à Jean-Eudes 😉

Bourges

 

L’abbaye de Noirlac vaut également le détour.

 

Mais il n’y a pas que le patrimoine !

Les amateurs de vin et de bonne chère seront eux aussi enchantés !

D’ailleurs la charmante petite ville de Sancerre est toute proche, perchée sur un piton rocheux et entourée de vignobles. Vous pourrez profiter de ce précieux breuvage dans tous les restaurants. La région du Pouilly n’est pas très loin non plus…

Berry

Berry

Berry

 

Au rayon des spécialités, on trouve le fromage de chèvre en général et le célèbre crottin de Chavignol, de délicieuses lentilles et de nombreux plats de viande. Impossible de tout goûter, ce n’est cependant pas faute d’avoir essayé !

Tant qu’à évoquer le sujet, sachez que je n’ai pas mal mangé une seule fois durant mon séjour. Mais si vous vous y rendez un dimanche ou un lundi, soyez prévoyants, beaucoup d’établissements sont fermés.

Marcher ça creuse. Pour les petites faims, je vous propose le très joli Cake Thé et Les 3 cuillères, une délicieuse alternative.

En soirée, vous avez le choix mais pourquoi ne pas passer un bon moment à la Pleine Lune ?

 

 

Bourges

Mon gros coup de cœur sera pour la Maison d’hôtes « L’Oustal en Berry ».

Une belle et chaleureuse demeure installée dans un jardin un peu en périphérie qui est tenue par Sophie et Gilles Oustalet.

Passionnés par leur métier, ils auront à cœur de vous faire sentir comme chez vous. Plein de bons conseils, ils vous aideront à découvrir la région. Sans oublier un délicieux petit-déjeuner !

Je vous conseille cette adresse et en profite pour remercier Sophie qui partage avec nous deux étonnantes recettes de ses savoureuses confitures maison.

Recette

Recette

 

 

Bourges

 

Petit conseil :

Connaissez-vous le Printemps de Bourges ?

Il s’agit d’un important festival musical qui draine énormément de monde. Si vous prévoyez un séjour à Bourges au même moment, pensez à réserver un logement bien à l’avance !

 

 

 

 

 

 

Article réalisé en collaboration avec Berry Province.

Merci particulièrement à Valentin Laebens.

www.berryprovince.com

 

 

4 Réponses

  1. Mille mercis miss Amélia. Ce fut un plaisir de vous accueillir et de vous présenter à notre manière notre belle ville de Bourges et pourquoi, Sophie et moi on s’y plait tant. Sophie espère que l’atelier confiture va fonctionner. Elle s’est lancée dernièrement dans un « butternut aux agrumes ». Un vrai régal. On vous en garde un peu. Merci pour votre blog, on va continuer à vous suivre. A une prochaine dans notre beau Berry. Sophie et Gilles

    • Merci ! Plaisir partagé !
      Pas certain qu’on réussisse aussi bien les confitures mais on va tenter de vous faire honneur !

  2. Bonjour Miss A,
    vous êtes drôles : on suit les même chemins (je rentre de ce coin là de France, et partage votre regard, j’habite Colmar, où vous êtes allée il y a peu…. Continuez, vous me donnez des envies de bouger, encore et encore !!
    Miss bABa

    • C’est amusant en effet ! Comme quoi le monde est vraiment petit ! Il faudrait venir en Belgique pour compléter le tableau 🙂

Laissez un commentaire