Une vie d’expat… à Boston !

Classé dans : Horizons lointains | 0

 

Boston

 

Rémi

 

Petite pause « papote » avec Rémi, un français expatrié rencontré au gré de mes pérégrinations.

Rémi a 30 ans et vit à Boston depuis bientôt 3 ans où il fait de la recherche à Harvard sur le cancer.

 

 

Commençons par le début : Pourquoi es-tu parti au Canada et à Québec en particulier ?

Je suis parti à Québec car j’ai eu l’opportunité de faire une thèse dans un laboratoire qui m’intéressait beaucoup. De plus, j’avais envie de retourner vivre au Québec puisque j’étais déjà venu y vivre pendant une année pour ma dernière année de licence de biologie à l’université de Montréal.

 

QuébecÇa a été facile de changer ainsi de continent ?

Les premiers mois sont excitants car on découvre une nouvelle ville, une nouvelle culture, de nouveaux collègues et de nouveau amis. Mais après quelque mois ça devient plus difficile pour beaucoup d’expatriés… La famille nous manque, vivre dans une culture différente n’est pas toujours facile et se refaire un cercle de vrais bons amis prend du temps. On se retrouve souvent seul au début… Ça a été pour moi un passage assez dur à passer…

 

Qu’est-ce qui t’a le plus étonné à Québec et au Canada en général ?

J’ai été très étonné du nombre de français vivant à Québec. La moitié de mes collègues étaient français !

 

Tu vis maintenant à Boston, qu’est-ce qui a guidé ce choix ?

Principalement, le laboratoire dans lequel je travaille maintenant. Je recherchais un laboratoire qui était dans la continuité de mon projet de thèse. Bien sûr, être à Harvard est aussi un gros avantage pour l’avancement de ma carrière. Je voulais aussi aller dans un pays uniquement anglophone pour parfaire mon anglais qui est essentiel dans la recherche. Maintenant j’essaye de ne pas trop perdre mon français !

 

Harvard

 

Quelles sont les principales différences entre Québec et Boston ?

Boston est beaucoup plus dynamique et tournée vers l’international. C’est une ville très étudiante et donc très jeune. Généralement on vient vivre quelques années à Boston pour ses études ou pour faire de la recherche avant de partir faire carrière ailleurs. Alors qu’à Québec, les gens sont généralement nés à là et vont y rester toute leur vie.

 

Cambridge - MITÇa a été difficile de s’adapter ? De changer de langue ?

Pour moi ça été plus facile de déménager de Québec à Boston que de France à Québec. Probablement que je suis devenu plus habitué à bouger. Le plus dur n’a pas été de changer de langue mais de perdre encore une fois mes amis de Québec et de devoir encore une fois reconstruire un nouveau cercle d’amis.

 

Qu’est-ce que tu apprécies le plus à Boston ?

Le fait que la ville soit très internationale la rend très ouverte et en avance sur beaucoup de sujets. Par exemple, le Massachusetts a été le premier état américain à autoriser le mariage gay il y a plus de 10 ans. C’est aussi une ville qui comptent plus de 50 universités.

 

Des choses qui te déplaisent ?

C’est une ville très cher. Pas toujours facile d’y vivre avec un salaire de chercheur…. Et c’est aussi une ville qui s’endort très tôt pour ceux qui aiment beaucoup sortir. Le métro, les bars ou les clubs ferment à 2h du matin…

 

Les hivers là-bas sont assez rigoureux, tu le vis bien ?

Moins rigoureux qu’à Québec alors je suis bien habitué !!! Ce n’est pas un problème pour moi. Et j’aime vivre dans une région où les saisons sont marquées.

 

La Charles River gelée

 

Ton endroit préféré dans le coin ?

Cambridge pour sortir le soir entre amis. Le Boston Common ou l’esplanade pour profiter du beau temps le weekend. Sinon il y a plein d’endroit à visiter pas très loin de Boston. Salem est à 30 minutes, ou encore Provincetown, Ogunquit or Newtown qui sont des villes touristiques pour ceux qui aiment la plage. Les White Mountains ne sont pas loin non plus pour la randonnée.

 

Boston Common

 

Dernière question : Penses-tu repartir vers le Canada ou la France un de ces jours ?

Pour le moment je pense rester à Boston pour encore 2-3 ans. Pour la suite, je n’ai pas encore pris ma décision… Mais je sais que je ne veux vraiment pas retourner en France. J’hésite entre rester aux USA ou retourner au Canada en fonction des opportunités pour ma carrière. Peut-être aller en Suisse pour être plus proche de ma famille… Je me laisse encore quelques années pour décider 🙂

 

Un petit mot pour la fin ?

Je pense que partir vivre dans un autre pays est une très belle expérience pour le développement de soi même. Ca m’a permis de développer une plus grande ouverture d’esprit. Je conseille fortement à tout le monde de partir quelques années.

 

Merci Rémi. Et à bientôt !

Boston

Laissez un commentaire