Souvenirs de Thaïlande

Classé dans : Horizons lointains | 5

Thaïlande - Phuket

 

Il y a quelques années, je suis partie en Thaïlande. Puisque cela date déjà un peu, je n’avais jamais pensé en parler sur le blog. Mais via les forums et groupes auxquels je participe, je me suis rendue compte que ce pays intéressait beaucoup de monde.

Et on peut le comprendre ! Cette destination est très riche : nature, culture, archéologie, gastronomie, plage etc. Sans compter la gentillesse de la population, des transports aisés et un coût de la vie sur place défiant toute concurrence.

J’en  garde un merveilleux souvenir et y retournerais volontiers. Cela m’a aussi donné envie de découvrir davantage cette région d’Asie. Pour cela et parce que chacun peut trouver ce qu’il cherche en Thaïlande, je me suis décidée à vous en parler un peu.

Certains vont diront que c’est commun, trop touristique, moins authentique… peut-être… mais il serait surtout dommage de passer à côté ! 🙂

 

Bangkok - Wat Phra KaeoBangkok - Wat ArunTout a commencé à Bangkok, ville bruyante, grouillante, pleine de senteurs où j’ai mis 2 jours à oser traverser la route sans trop me tracasser 😉

J’avais peur de ne pas aimer et pourtant ça a été le coup de foudre !

Les temples, la rivière, les marchés, les petits restaurants m’ont conquise. Oui la ville est gigantesque, parfois écrasante, mais elle est si vivante et a tellement à offrir que je n’ai pas pu lui résister.

Bangkok présente de multiples visages, on peut y trouver tant le vice que la sérénité. Choisissez donc votre camp et partez en vadrouille !

J’ai souvent emprunté le bateau. Métro, bus, taxi et tuktuk sont également très pratiques. Ce qui permet de découvrir la ville facilement malgré sa taille.

Les Wat Arun, Wat Po, Wat Phra Kaeo vous attendent, majestueux. Il faudra aussi vous perdre dans les rues, tester la streetfood et vous promener entre les échoppes des marchés pour prendre le pouls de la capitale.

 

Bangkok - Wat Po

 

 

Puis on prend la route.

Le nord, le sud ? Il y a tant à voir !

 

Mon dilemme avait été de choisir entre Ayutthaya et Sukhothai. Pour des questions d’itinéraires, nous avions privilégié la seconde option. Était-ce la bonne ? Impossible de le dire mais en tout cas, le charme de cette bourgade a opéré rapidement.

Marché à Sukhothai

 

 

Le rythme est différent, l’architecture et la cuisine aussi. On se sent bien à Sukhothai et on en profite pour arpenter Old Sukhothai en vélo. Nous avions le site presque pour nous et allions de découvertes en éblouissement. Que raconteraient ces pierres si elles pouvaient parler ? Comment ne pas être gagné par la magie du site au coucher du soleil ?

Old Sukhothai

Old Sukhothai

 

 

Continuant vers le nord, nous avons passé un moment à Chiang Mai qui est peut-être la ville la plus agréable du pays.

De temples en cascades, de randonnées en matchs de boxe traditionnelle, sur notre mobylette, on ne s’est pas ennuyé une seconde !

Chiang Mai - Wat Ched Yot

Village Hmong

 

Par contre, il y a un sujet que je ne peux m’empêcher d’évoquer. Proposé par notre guesthouse tenue par un français et peu informés que nous étions à l’époque, nous avons fait une balade à dos d’éléphant. J’avoue avoir trouvé ça super mais depuis j’ai pris conscience du mal qui est souvent fait à ces animaux pour en arriver là. A refaire, je m’informerai davantage et choisirai en connaissance de cause. Sans faire confiance au vendeur parce qu’il est sympa et qu’on parle la même langue…

 

Chiang Mai - Wat Phra Sing

 

 

J’aurais voulu aller plus au nord mais le temps nous a manqué.

 

Alors que nous avions fait les trajets en bus jusque là, nous sommes repartis vers le sud en avion avec le confort de Thai airways. L’arrivée à Phuket a été un choc. Patong semblait plus proche de la pire station balnéaire espagnole que de ce que nous avions vu de la Thaïlande jusqu’ici.

Heureusement, nous logions en dehors de l’agglomération et nous avons loué une mobylette. Car Phuket est une ile et on aurait tord de la limiter à Patong. On y trouve aussi des villages de pêcheurs, des criques désertes, de belles possibilités de plongée, des balades en pleine nature et de délicieux petits restos.

Phuket

Phuket

 

En écrivant ces mots, je me dis qu’il sera bientôt temps de reprendre la route…

 

 

Bangkok - Wat Po

Petits trucs :

Voyager à l’intérieur du pays est assez facile dans la plupart des régions : trains (avec couchettes ou non), bus, avion… Nous avons surtout privilégié les bus longues distances offrant une grande souplesse horaire (plusieurs départs par jour, pas besoin de réservation) et un prix très raisonnable.

La cuisine locale est un vrai délice ! Même s’il faut évidemment être prudent, ne vous privez pas. Pour ma part, en faisant juste attention à bien boire de l’eau en bouteille, je n’ai pas eu le moindre souci et profitez en !

Par contre, attention aux moustiques, ils sont voraces !

 

 

 

 

5 Réponses

  1. Hello, nous aussi nous avons découvert l’Asie par la Thaïlande. Nous en gardons de très bons souvenirs et tout comme toi ça nous a donné très envie de découvrir d’autres pays d’Asie. En ce qui concerne Ayutthaya et Sukhothai nous avons eu le temps de visiter les 2 en vélo et nous avons apprécié les 2 ;). Difficile de n’en choisir qu’un seul.

    • Je me dis de plus en plus qu’il faudrait que j’y retourne !
      Qu’aviez-vous fait comme itinéraire ?

  2. la Thaïlande était aussi mon 1er voyage en Asie. J’ai pu aller à Ayutthaya et Sukkothai. J’ai terminé par Ko Chang.
    Ce que j ai aussi apprécié c est le fait que c était facile de voyager que ce soit bus et train
    3 semaines qui sont passées bien vite en 2012

  3. J’ai apprécié que vous mentionniez la dur réalité des si tentantes balades à dos d’éléphants.
    Moi même passionné des pachydermes, bien sûr que je serai ravi de monter sur leur dos pour faire une balade tranquille dans la forêt. Mais l’envers du décors est si terrible qu’il faut bien tenter de dissuader ceux qui ne le savent pas encore. Si vous aimez les éléphants, alors visiter le sanctuaire Elephant Nature Park où vous pourrez les voir, mais dans le respect de leur nouvelle liberté regagnée grâce aux efforts de la patronne de ce centre, qui sauve ces pauvres éléphants du travail forcé.

    Tout comme vous, Patong m’a écœuré à peine arrivé ! Mais par contre l’île de Phuket vaut le détour, un tour de l’île nous laisse de sacré souvenir tant les paysages sont beaux !

    • Merci pour votre commentaire !
      Je vois que notre expérience est assez similaire sur certains points !

Laissez un commentaire