Une journée à Maastricht

Classé dans : Une journée à... | 2

Maastricht

 

J’ai profité de mes quelques jours de congé de Noël pour repartir à la découverte de Maastricht, que les liégeois connaissent bien et que les autres devraient s’empresser de découvrir !

Maastricht est une ville d’un peu plus de 120.000 habitants située dans le Limbourg non loin de la frontière. Posée en bord de Meuse, on y retrouve des maisons de style mosan, un mode de vie néerlandais et des festivités qui peuvent être très allemandes (venez donc pour le carnaval !)

Alliant petites rues, terrasses, vieilles maisons et bons restos, ceux qui me connaissent auront tout de suite compris pourquoi je m’y plais tant !

 

 

La vieille ville

 

Les imposantes murailles sont toujours en place au sud de la cité entourée de jardins et de plans d’eau (le paradis des canards !). Je vous propose de commencer par là et de passer par la Porte de l’enfer (Helpoort) encadrée par deux tours datant du 13e siècle 🙂

Maastricht

 

On continue et on croise la route d’un ancien moulin avant d’arriver à la Basilique Notre-dame qui est le plus vieux monument de Maastricht ! Elle serait même située à l’emplacement d’un ancien temple romain. Des vestiges de thermes romains ont d’ailleurs été découverts non loin.

Maastricht

 

Il faut ensuite emprunter les petites rues piétonnes, notamment Stockstraat pour rejoindre la zone commerciale. Prenez le temps de profiter des belles façades des 18e et 19e siècles. Vous pouvez aussi profiter des boutiques mais une seule journée ne suffira peut-être pas à la visite dans ce cas 😉

Maastricht

 

L’office du tourisme (VVV) se trouve dans une maison de style renaissance qui abritait autrefois le tribunal.

En suivant la Muntstraat, si vous ne vous égarez pas dans les magasins, vous arriverez sur le Markt où se dresse l’hôtel de ville du 17e siècle. Le marché s’y déroule le mercredi et le vendredi. De nombreux bars et restaurants vous y attendent également.

De là vous pouvez reprendre Spilstraat puis tourner à droite dans Grote Straat. Je vous invite à aller faire un tour à l’église des Dominicains qui a été transformée avec succès en librairie. On peut même y casser la croute !

Maastricht

 

C’est ainsi que l’on arrive sur la plus importante place de la ville : Vrijhof. Dominée par deux églises, entourées de cafés et de restaurants, elle accueille également diverses festivités comme le marché de Noël.

Maastricht

 

La Basilique Saint-Servais qui a été commencée vers l’an 1000 sur un sanctuaire du 6e siècle est l’un des plus anciens édifices des Pays-Bas. Son plan a depuis été largement modifié. Le portail royal, bien reconnaissable, est paré de multiples couleurs. Son trésor est riche de nombreuses pièces de valeurs.

Maastricht

Maastricht

Vous reconnaitrez certainement l’architecture gothique de St-Janskerk dont une partie de la tour est peinte en rouge.

Juste à côté se trouve le Musée du Vrijhof consacré à l’artisanat régional.

 

Reprenez alors vers Sint Amorsplein via Platielstraat. L’un de mes coins préférés pour boire un verre avec Onze Lieve Vrouweplein.

Les petites rues regorgent de boutiques, de galeries, de mignonnes boulangeries… Vous pouvez vous y perdre avec délectation !

Maastricht

 

Pourquoi pas également visiter le Musée d’histoire naturelle ? On y trouve des restes de dinosaures et de tortues géantes, des fossiles, une mine de silex mais aussi beaucoup de choses sur la faune et la flore actuelles.

 

 

La rive droite

 

En traversant le Pont Saint-Servais (13e siècle tout de même) sur la Meuse, on arrive dans le quartier historique De Wyck. En continuant tout droit, on arrive à la gare. Mais il n’est pas encore temps de rentrer !

Dans Rechtstraat, on trouve des belles maisons des 17e et 18e siècles abritant des magasins d’art, d’antiquité ou des restaurants.

Un peu plus au sud un nouveau quartier a été construit sur les terrains de l’ancienne usine Sphinx-Céramique. D’une architecture résolument contemporaine, il regroupe le Gouvernement provincial, le Centre de congrès (MECC), le Centre Céramique et le Musée des Bons enfants.

Maastricht

 

Le Centre Céramique est situé au bout de la Plein 1992 (d’après la date de signature du traité de Maastricht). Il abrite la bibliothèque, les archives, des salles d’expositions etc. Vous pourrez évidemment y admirer certaines des 30.000 € pièces de la collection de céramiques.

Le Bonnefantenmuseum, ou Musée des bons enfants, est facilement identifiable avec sa tour en zinc haute de près de 30 mètres. Il abrite une collection d’art ancien et contemporain. Un étage est également consacré aux expositions temporaires. Selon ces dernières et le choix des pièces de la collection exposées par roulement, l’intérêt peut toutefois varier.

Maastricht

 

 

Dans le coin

 

Si vous êtes en voiture et avez envie de sortir de la ville, d’autres possibilités s’offre à vous. Je vous les transmets pour information car je ne les ai pas testées.

Plusieurs grottes dues à l’exploitation de carrières (parfois depuis l’antiquité) sont visitables. On y a même trouvé des crânes de dinosaures !

Un fort du 18e siècle et des casemates avec des kilomètres de galeries sont également accessibles.

 

 

 

Maastricht

 

Petits conseils :

 

Les parkings sont chers à Maastricht, si vous en avez la possibilité prenez les transports en commun ou garez-vous en périphérie.

Beaucoup de cafés ont une carte des bières très fournie. Laissez-vous tenter 😉

 

 

 

2 Réponses

  1. Maastricht est typiquement le genre de ville que je connais de nom, mais dont je ne me suis jamais renseignée. Pourquoi ? Aucun idée, surtout que tes photos et ton article me donnent très envie d’y aller ! C’est tout à fait le genre d’ambiance, proche du village, que j’adore pour me ressourcer.

    • Voilà une idée en plus ! Vous n’en manquiez déjà pas !

      Passez par Liège, ce sera sur votre chemin 😉

Laissez un commentaire